Traduction24.com

Traduire les paroles en 2 étapes simples!
  • Homepage
  • >
  • T
  • >
  • the agony scene – as screams turn to silence

Artiste: the agony scene - Titre: as screams turn to silence 

Paroles & Traduction: - as screams turn to silence Ci-dessous, vous trouverez les paroles avec la traduction affichées côte à côte! Sur notre site web, vous trouverez de nombreuses autres paroles avec les traductions de ! Consultez nos archives et les autres paroles, par exemple cliquez sur la lettre t de et voyez quelles chansons nous avons le plus de dans nos archives comme as screams turn to silence .

ORIGINAL

I watched the walls collapse
Beneath a hollow shell of lies
Worn paper-thin and stained in black, fell beneath the fading light
The shards that penetrate
The thickest of my skin
I feel the sting it separates, and bleeds my body of its sin
The darkness that grows inside, like a cancer that's feeding
Reflected behind her eyes
As screams turn to silence
The sound is deafening
The hollow voices of regret
Held like the damned under the flames
Burned against the endless night
The pain that suffocates
A prayer escapes my lips
Force fed the lies, I'm choking back the bitter taste of what I am
The darkness that grows inside like a cancer that's feeding
Reflected behind her eyes
As screams turn to silence
The pain grows to consume me
Counting the scars left in its wake
The endless torment of silence
Crashing down it separates
That darkness that grows inside like a cancer that's feeding
Reflected behind her eyes
As screams turn to silence

TRADUCTION

J'ai regardé les murs s'effondrer
Sous une coquille creuse de mensonges
Usé mince comme du papier et taché de noir, tombé sous la lumière qui s'estompe
Les éclats qui pénètrent
Le plus épais de ma peau
Je sens la piqûre qu'il sépare et saigne mon corps de son péché
L'obscurité qui grandit à l'intérieur, comme un cancer qui se nourrit
Reflété derrière ses yeux
Alors que les cris se transforment en silence
Le son est assourdissant
Les voix creuses du regret
Tenu comme des damnés sous les flammes
Brûlé contre la nuit sans fin
La douleur qui étouffe
Une prière échappe à mes lèvres
Force a nourri les mensonges, j'étouffe le goût amer de ce que je suis
L'obscurité qui pousse à l'intérieur comme un cancer qui se nourrit
Reflété derrière ses yeux
Alors que les cris se transforment en silence
La douleur grandit pour me consumer
Comptant les cicatrices laissées dans son sillage
Le tourment sans fin du silence
S'écraser, il sépare
Cette obscurité qui pousse à l'intérieur comme un cancer qui se nourrit
Reflété derrière ses yeux
Alors que les cris se transforment en silence

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

traductions des paroles

Les meilleures chansons du monde