Traduction24.com

Traduire les paroles en 2 étapes simples!
  • Homepage
  • >
  • P
  • >
  • Paolo Meneguzzi – Non capiva che l’amavo

Artiste: Paolo Meneguzzi - Titre: Non capiva che l'amavo 

Paroles & Traduction: - Non capiva che l'amavo Ci-dessous, vous trouverez les paroles avec la traduction affichées côte à côte! Sur notre site web, vous trouverez de nombreuses autres paroles avec les traductions de ! Consultez nos archives et les autres paroles, par exemple cliquez sur la lettre P de et voyez quelles chansons nous avons le plus de dans nos archives comme Non capiva che l'amavo .

ORIGINAL

Qui seduto sul letto ripenso a noi
A quei giorni che il vento ha portato via
Quante sere passate allo stesso bar
Con gli amici che adesso non vedo più Il suo sguardo era luce negli occhi miei
La sua voce era un suono dolcissimo
Quante volte ho pensato di dirglielo
Quante volte ho creduto di farcela Ore in macchina a parlare sotto casa sua
Si rideva, si scherzava e non capiva che…
Non capiva che l'amavo
E ogni volta che soffriva io soffrivo
Quante notti ho pianto senza dire niente
Perché, perché, perché, perché… Non capiva che l'amavo
E ogni volta che non c'era io morivo
Quante notti ho pianto senza fare niente
E mi nascondevo all'ombra di un sorriso
Non capiva che l'amavo Il ricordo è una lama nell'anima
Un dolore che brucia senza pietà
Il suo nome vivrà nell'eternità
Come un segno profondo e indelebile
Ore e ore a soffocare tutto dentro me
Mi parlava, mi guardava e non capiva che… Non capiva che l'amavo
E ogni volta che soffriva io soffrivo
Quante notti ho pianto senza dire niente, fare niente
Perché, perché, perché… Non capiva che l'amavo
E ogni volta che non c'era io impazzivo
Quante volte ho fatto finta inutilmente
E mi nascondevo all'ombra di un sorriso
Non capiva che l'amavo
Non capiva che l'amavo Non capiva che l'amavo
E ogni volta che non c'era io impazzivo
Quante volte ho fatto finta inutilmente
Non capiva che l'amavo
Non capiva che l'amavo
Non capiva che l'amavo... 

TRADUCTION

Ici assis sur le lit, repensant à nous,
à ce jour que le vent a emporté,
combien de soirées passées au même bar
avec les amis que maintenant je ne vois plus Son regard était des lumières dans mes yeux
Sa voix était un rêve très doux
Combien de fois, j'ai pensé lui dire
Combien de fois, j'ai cru le faire Des heures en voiture a parler devant sa maison
Elle riait, elle plaisantait et elle ne comprenait pas...
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Et chaque fois qu'elle souffrait, je souffrais
Combien de nuits j'ai pleuré sans rien dire
Pourquoi,pourquoi,pourquoi,pourquoi... Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Et chaque fois qu'elle n'était pas là, je mourrais
Combien de nuits j'ai pleuré sans faire rien
Et je me cachais à l'ombre d'un sourire Le souvenir est une lame dans l'âme
Une douleur qui brûle sans pitié
Son nom vivra dans l'éternité
Comme un rêve profond et indélébile
Heures et heures à étouffer tout à l'intérieur de moi
Elle me parlait, me regardait et ne comprenait pas que... Ne comprenait pas que je l'aimais
Et chaque fois qu'elle souffrait, je souffrais
Combien de nuits j'ai pleuré sans rien dire
Pourquoi,pourquoi,pourquoi,pourquoi... Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Et chaque fois qu'elle n'était pas là, je devenais fou
Combien de fois, j'ai fait feintes inutilement
Et je me suis caché à l'ombre d'un sourire
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Elle ne comprenait pas que je l'aimais Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Et chaque fois qu'elle n'était pas là, je devenais fou
Combien de fois, j'ai fait feintes inutilement
Et je me suis caché à l'ombre d'un sourire
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Elle ne comprenait pas que je l'aimais... 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

traductions des paroles

Les meilleures chansons du monde