Traduction24.com

Traduire les paroles en 2 étapes simples!
  • Homepage
  • >
  • I
  • >
  • Ion Minulescu – Celei care pleacă

Artiste: Ion Minulescu - Titre: Celei care pleacă 

Paroles & Traduction: - Celei care pleacă Ci-dessous, vous trouverez les paroles avec la traduction affichées côte à côte! Sur notre site web, vous trouverez de nombreuses autres paroles avec les traductions de ! Consultez nos archives et les autres paroles, par exemple cliquez sur la lettre I de et voyez quelles chansons nous avons le plus de dans nos archives comme Celei care pleacă .

ORIGINAL

Tu crezi c-a fost iubire-adevărată...
Eu cred c-a fost o scurtă nebunie...
Dar ce anume-a fost,
Ce-am vrut să fie
Noi nu vom şti-o poate niciodată... A fost un vis trăit pe-un ţărm de mare.
Un cântec trist, adus din alte ţări
De nişte pasări albe - călătoare
Pe-albastrul răzvrătit al altor mări
Un cântec trist, adus de marinarii
Sosiţi din Boston,
Norfolk
Şi New York,
Un cântec trist, ce-l cântă-ades pescarii
Când pleacă-n larg şi nu se mai întorc.
Şi-a fost refrenul unor triolete
Cu care-alt'dată un poet din Nord,
Pe marginile albului fiord,
Cerşea iubirea blondelor cochete... A fost un vis,
Un vers,
O melodie,
Ce n-am cântat-o, poate, niciodată...
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tu crezi c-a fost iubire-adevărată?...
Eu cred c-a fost o scurtă nebunie! 

TRADUCTION

Penses-tu que c'était le vrai amour ?
Je pense que c'était une brève folie ...
Mais ce qu'il a été,
ce qu'on a voulu qu'il soit,
nous ne le saurons jamais peut-être ... Il fut le rêve vécu sur un rivage de mer.
Un chant triste, apporté d'autres pays
par quelques oiseaux blancs - voyageurs
sur le bleu rebelle d'autres mers.
Un chant triste, apporté par les marins
arrivés de Boston
Norfolk
et New York,
un chant triste, que les pêcheurs chantent souvent
quand ils s'en vont au large et ne retournent pas.
Et il fut le refrain des triolets
avec lequel jadis un poète du Nord,
sur les bords du blanc fjord
mendiait l'amour des blondes coquettes ... C'était un rêve,
un vers,
une mélodie,
que nous n'avons jamais chantée, peut-être ...
. . . . . . . .
Penses-tu que c'était le vrai amour ?
Je pense que c'était une brève folie ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

traductions des paroles

Les meilleures chansons du monde