Traduction24.com

Traduire les paroles en 2 étapes simples!

Artiste: fatal - Titre: m o b 

Paroles & Traduction: - m o b Ci-dessous, vous trouverez les paroles avec la traduction affichées côte à côte! Sur notre site web, vous trouverez de nombreuses autres paroles avec les traductions de ! Consultez nos archives et les autres paroles, par exemple cliquez sur la lettre f de et voyez quelles chansons nous avons le plus de dans nos archives comme m o b .

ORIGINAL

Verse one

I'm livin' in hell, where all these niggaz

Got stories to tell, I be blasin't on these bitch niggaz

Servin' well, and the company I keep, be the scum of the earth

Body tated, hair matted, sellin' key's if you fuck wit these

Law breakin' niggaz scream, fuck the police

We gonna ball fo, the lil nigga shit

What the fuck you figure?

Timbaland boots, forty-fives wit nicket plates

Findin' niggaz dead, bring'em home and I can't wait

If niggaz is real, then they ain't scared to split 'em

All that job-ownin' shit, fuck you,i ain't wit'em

'cause, when I say jump, niggaz say

How high? or I stabb you in ya fuckin' eye

Now let's get busy nigga

Chorus

Yall niggaz, wanna ride tonight?

How many niggaz, in the house feel live tonight?

We get money over bitches, 'cause we ain't scared to die

Live and die by the code, theres on reason why (2x)

Verse two [fatal]

Keep it comin', these niggaz get done in

On any run in, I smrik and jerk, on any trigga

Puttin' in work, then past it off, to my little man

Like he blast it off, beyond that, ?

Criminile, genarile, wit ruff forty five cap

Endin' ya whole stat, I'm the master of this fuckin'(fuck y'all)shit

So I'm a be buckin' shit, ya don't know who you fuckin' wit

Yall spaced out duckin' quick, the number one parolly

Slap shots like a goalie, the forty glock like steel totin'

Up shorty rocks, gettin' money wit the forty cop

Chorus (2x)

Verse three

Some niggaz, kinda of coke

Scared to bust, and I be lookin' through ya ass like you

Plexey glass, so I send my pretty bitch

Swingin' tits and ass, preal hander on her burner so she

Blastin' fast, alot of niggaz know my rep,

But it don't mean shit, til you witness to yourself

How live it get, and I never let no rhymin' ass bitch

Share a mic wit me, until I see her versatility

You get the fuckin' picture, I swear by everythin' spit in my rhymes

It's only hollow points I spit out my nine

Drillin' niggaz on the block, when I'm passin' through

I bust six, in the air nigga, just for you

And if I ever get caught sleepin', which I ever doubt would happen

I'd be the last nigga rappin', I'll keep my fuckin' guns clappin'

Whatever though, fake ass niggas will never know

Smellin' they own shit, when I rip the berrta slow

The nine milly, the fake thuggs niggaz thats gettin' silly

Blowin'em and showin'em, 'cause my dogs don't know'em

I don't give a fuck, how small big and tall

Come get me, and I talk on how square y'all are

Attack adicts, spray mattics, wit liquid

And the toughest on ya squad, can't ride wit bizniss

I don't know what these niggaz, be thinkin' when they see me

Niggaz call me whodni, blast and poof like a genie

I stack whack rappers, and stick'em like cornerbacks

Yall niggaz is jumpin' jackz, and bluffin' on wax

Thinkin' you can clown me, me and my little town we

We lost niggaz, fo life, out here they can't drown me

I'll be buried alive, the mic will dig me back up

To tall for lust, I bend these bitches when I fuck

Chorus (2x)

Muthafuckin' m.o.b you ain't seen shit yet, what

TRADUCTION

Verset un

Je vis en enfer, où tous ces nègres

J'ai des histoires à raconter, j'en ai plein le dos de ces négros.

Je sers bien, et la compagnie que je garde, c'est le rebut de la terre.

Le corps tanné, les cheveux emmêlés, je vends les clés si tu les baises.

Les négros qui violent la loi crient, j'emmerde la police.

On va s'éclater, le petit négro de merde.

Qu'est-ce que tu crois, putain ?

Des bottes Timbaland, des quarante-cinq avec des plaques d'immatriculation.

On trouve des nègres morts, on les ramène à la maison et j'ai hâte d'y être.

Si les négros sont vrais, alors ils n'ont pas peur de les partager

Toutes ces conneries sur le travail, va te faire foutre, je ne suis pas avec eux

Parce que, quand je dis "saute", les négros disent

De quelle hauteur ? Ou je te plante un couteau dans ton putain d'oeil.

Maintenant, on s'active, négro

Chorus

Vous tous, les négros, vous voulez faire un tour ce soir ?

Combien de niggaz dans la maison se sentent vivre ce soir ?

On a plus d'argent que les salopes, parce qu'on n'a pas peur de mourir.

Vivre et mourir par le code, il y a une raison pour laquelle (2x)

Verset deux [fatal]

Continuez à venir, ces niggaz se font avoir.

A chaque fois que j'y vais, je fais le malin et je fais le con, à chaque fois que j'y vais.

Je travaille, puis je passe le relais à mon petit homme.

Comme s'il l'avait fait exploser, au-delà de ça, ?

Criminile, genarile, avec une casquette de 45.

Je suis le maître de cette putain de merde.

Donc je suis une merde de buckin', vous ne savez pas qui vous baise avec

Vous avez tous perdu la tête, vous êtes le numéro un des paroliers.

Slap shots like a goalie, the forty glock like steel totin'.

On se fait de l'argent avec la quarantaine de flics.

Chorus (2x)

Verset trois

Certains niggaz, un peu de coke

J'ai peur d'exploser, et je regarde à travers ton cul comme toi

Un verre plexi, alors j'envoie ma jolie pute

Des seins et des fesses qui se balancent, une main précieuse sur son brûleur pour qu'elle

pour qu'elle explose vite, beaucoup de négros connaissent ma réputation,

Mais ça ne veut rien dire, tant que tu n'as pas vu par toi-même

Comme c'est vivant, et je ne laisserai jamais une salope de rimeuse

Partager un micro avec moi, jusqu'à ce que je vois sa versatilité

Tu vois le tableau, je ne jure que par ce que je dis dans mes rimes.

C'est seulement des balles creuses que je crache dans mes 9 ans

Je me tape les négros du quartier, quand je passe par là

J'en balance six, en l'air nigga, juste pour toi

Et si on me surprend à dormir, ce dont je doute qu'il arrive un jour

Je serais le dernier nigga à rapper, je garderai mes putains de flingues qui claquent.

Quoi qu'il en soit, les faux nègres ne le sauront jamais.

Ils sentent leur propre merde, quand je déchire la berrta lentement

Le 9 milly, les faux niggaz thuggs qui deviennent idiots

Ils les font sauter et les montrent, parce que mes chiens ne les connaissent pas.

J'en ai rien à foutre qu'ils soient petits, grands ou gros.

Viens me chercher, et je te dirai à quel point tu es ringard.

Attaquer les drogués, pulvériser les matrices, avec du liquide.

Et les plus durs de l'équipe, ne peuvent pas faire des affaires avec Bizniss.

Je ne sais pas ce que ces nègres pensent quand ils me voient.

Les négros m'appellent whodni, j'explose et je fais pouf comme un génie.

J'empile les rappeurs et je les colle comme des cornerbacks.

Vous tous, les négros, vous faites des bonds, et du bluff sur la cire.

Vous pensez que vous pouvez vous moquer de moi, de ma petite ville et de nous.

On a perdu des nègres, pour la vie, ici ils ne peuvent pas me noyer

Je vais être enterré vivant, le micro va me déterrer

Je suis grand pour la luxure, je plie ces salopes quand je baise.

Chorus (2x)

Tu n'as pas encore vu la merde, qu'est-ce que tu veux dire ?

traductions des paroles

Les meilleures chansons du monde