Traduction24.com

Traduire les paroles en 2 étapes simples!
  • Homepage
  • >
  • E
  • >
  • Edo Maajka ( Edin Osmić) – Mahir i Alma

Artiste: Edo Maajka ( Edin Osmić) - Titre: Mahir i Alma 

Paroles & Traduction: - Mahir i Alma Ci-dessous, vous trouverez les paroles avec la traduction affichées côte à côte! Sur notre site web, vous trouverez de nombreuses autres paroles avec les traductions de ! Consultez nos archives et les autres paroles, par exemple cliquez sur la lettre E de et voyez quelles chansons nous avons le plus de dans nos archives comme Mahir i Alma .

ORIGINAL

Ljubav, ljubav je smisao života.
Priča mi čovjek za šankom dok cigaru mota.
Ljepota njena se ne može ni s čim mjerit
reče mi krvavih očiju i ode rakiju potegnit.
Zove se Alma i sjedila je sama u klupi
ja joj prosu neki fazon glupi.
Reko "Dje si curo zgodna" ona kaže da me pozna
ti si Mahir osmi dva već te dugo gledam ja.
Bilo je pola dva April peti Mahir se sjeti.
Odmah smo se zaljubili i pred svima poljubili
hodali smo školom držali se za ruku
djelili istu klupu i užinu, imali istu družinu.
Istu srednju školu, s njom sam pjevo u horu
izigravo foru, vozili se na mom motoru.
Ja, Alma i Tomos imali smo mali kosmos
svoje drvo uz Savu, stotinu djece u planu.
Svoje pjesmu, svoje priče, naša hrana naše piće
naše zvijezde i nas grad, sjećam se ko sad.
Rekla je "Mahire bojim se pazi da me ne boli."
Bojo sam se i ja al sam znao da me pravo voli.
Ja i Alma goli i njoj i meni prvi puta
bilo je ljeto i Ficibajr naše drvo pored puta.
Nikad neću zaboravit taj miris trave
u očima zvjezde kako sjaje topli vjetar sa Save.
Taj dim cigare moj izgubljeni pogled.
"Jednog dana bit ću ti zena a ti moj čovjek." Konobar, daj još jednu ja izvadi siće
donesi Mahiru piće da ćujem ostatak ove priče
On svoj konjak sastavi pa priču meni nastavi
Almini starci su bili na rastavi.
Nije mogla više trpit non stop svađe
pa je kod mene živila rađe dok se sama negdje ne snadje.
Međutim to se odužilo na jedno dvije godine
pa smo prešli u stan kod moje bližnje rodbine.
Reko hajmo se oženit datum svadbe 3. Maj
na svadbu ćemo pozvat cijeli naš kraj..
tu je bio kraj. Dan prije vjenčanja došlo je do sranja
ona bila je kod matere tam će dočekat svatove.
Al umjesto svatova, ljudi pale su granate
pobjegla je s materom kod svoje tetke Fate
Svi znate, bila je panika spasi živu glavu
ja sam preplivo Savu im'o sreću pravu.
Probo sam je nazvat međutim pukle su veze
"Alma je mrtva, Alma je mrtva!" to su bile riječi Kreze.
Krezo lažeš, lažeš Krezo jebaću ti sve
Ne lazem Mahire, matere mi, evo pitaj Alije
Alija reci nešto ljudi nemojte me sad zajebavat
vidio sam kako je pala kad je posla pretrčavat
i mrtva je 100 % jer ja sam zadnji osto
poginuli su još dvojica sto sam ih bio po nju poslo.
Bez zraka sam osto sedam dana nisam mogo jest
čeko sam svaki dan da neko kaze neku vijest
al ništa ni vijesti ni života u meni
samo alkohol u mojoj veni i sjećanje o jednoj zeni... Otiso sam u Njemačku i počeo tam radit
reko lakse ću je zaboravit i malo ću se oporavit.
Dan za danom 12 sati dnevno radio sam vrijedno
poso i rad samo da zaboravim na rat.
Godine su prolazile i naniza ih se već 6
završen je rat u Bosni je to već stara vijest.
Sta ću dole, nemam ništa, tu sam sebi zivot stvorio
ma hajmo dole na par dana moj frend me nagovorio.
Došo sam dole i bilo je sve u najboljem redu
dok nisam sreo koga - pa Alminog rođaka Vedu
"Dje si Mahire? Dje si Vedo?"
Evo kaze bas sam sada kod Alme kreno.
"Zar si šeno Vedo, šta me zezaš?"
"Pa Alma je živa, šta ti ni ne znaš?"
Noge mi se odrezaše i sve slike nase došle mi na oči
"Vodime me Vedo moram do nje doći."
"Neće moći."
Reko "Molim?"
Kaze "Pa Alma se udala za Kebu s njime čeka bebu
i to drugu, prošle godine mu je rodila curu."
Dade mi broj telefona odma sam je bio nazvo.
Reko "Halo, Alma, izvini jebiga nisam ni ja znao."
Tako poče razgovor 2 sata smo plakali, jedno drugom se jadali, dok smo zajedno razgovarali.
"Izvini Mahire takva je sudbina bila
ako ti ista znači kćer mi se sad zove Mahira.
Nisam znala dje si nisi mi se javljo udala sam se za Kebu
i sad ga volim ono pravo plaho, hajde zdravo.
Zdravo, vidimo se sutra."
Evo sad sam tu konobar daj nam sad jos jednu ljutu.
Pa reko "Šta ćes sad hoćes se ić nać sutra?
Sjedi Edo pit ćemo do jutra." kapnu suza ljuta.
Diže se on kaze "'Izvinite ljudi, odoh ja sad pišat"
začu se pucanj i sva raja poče vrištat.
Izletio sam odma da vidim šta je to
Mercedes krvavi, pištolj - i Mahir se je ubio.. ...ubi se čovjek a bio mlad... 

TRADUCTION

Amour, l’amour c’est le sens de la vie
Un homme au comptoir me raconte en roulant une cigarette
Sa beauté ne peut se mesurer avec rien
Me disait-il, les yeux rouges, et part descendre une eau de vie
Elle s’appelle Alma et était assise seule sur le banc d’école
Je lui ai sorti une banalité stupide
J’avais dit « Salut beauté » et elle dit qu’elle me connaît
Tu es Mahir de la classe 8ième n°2, ça fait déjà longtemps que je te regarde
Il était deux heures et demi, cinq avril, se rappelle Mahir
Nous sommes de suite tombés amoureux et nous sommes embrassés devant tous
Nous marchions à l’école et nous tenions la main
Partagions le même banc et sandwich, avions les mêmes camarades
Le même lycée, je chantais avec elle dans la chorale
Faisais le malin, nous nous baladions sur ma moto
Moi, Alma et Tomos nous avions un petit Cosmos
Notre arbre au bord de la Sava, cent enfants planifiés.
Notre chanson, nos histoires, notre nourriture, notre boisson
Nos Etoiles et notre ville, je m’en souvienne, comme maintenant
Elle a dit « Mahir, j’ai peur, attention à ne pas me faire mal »
Moi aussi j’avais peur, mais je savais qu’elle m’aimait vraiment
Moi et Alma nus, à elle et à moi la première fois
C’était l’été et Ficibajr notre arbre à côté du chemin
Je n’oublierai jamais cette odeur de l’herbe
Les étoiles qui brillent dans les yeux, le vent chaud de Sava
Cette fumée de cigarette, mon regard perdu
« Un jour je serai ta femme et toi mon homme » Garçon, donnes-en encore une je sortais de la monnaie
Apporte une boisson à Mahir que j’entende le reste de cette histoire
Il liquida son Cognac et me continua l’histoire
Les vieux d’Alma étaient en train de divorcer.
Elle ne pouvait plus supporter les disputes sans fin
Et elle vivait donc chez moi plus volontiers tant qu’elle ne se trouve pas quelque chose
Cependant, ça s’est prolongé à environs deux ans
Et nous sommes donc passés dans l’appartement chez ma famille proche.
Je dis allons nous marier la date du mariage 3. mai
Nous inviterons au mariage tout notre parage…
Là était la fin. Le jour avant le mariage le bordel a commencé
Elle était chez sa mère pour y attendre les convives
Mais à la place des convives, imaginez vous, les grenades sont tombées
Elle s’est enfoui avec sa mère chez sa tente Fata
Vous le savez tous, c’était la panique, sauve qui peut
J’ai traversé Sava à la nage avais vraiment du bol
J’ai essayé de l’appeler mais les liaisons étaient coupées
« Alma est morte, Alma est morte » c’étaient les mots de Krezo
Krezo tu mens, tu mens Krezo connard
Je ne mens pas Mahir, je te jure sur ma mère, voilà demande à Alija
Alija, dit quelque chose, ne me tournez pas en bourrique là
Je l’ai vu tomber quand elle a commencé à traverser en courant
Et elle est morte à 100% car c’est moi le dernier resté
Ont été tué encore deux autres que j’avais envoyés la chercher.
Je suis resté assommé je ne pouvais pas manger pendant sept jours
J’attendais chaque jour que quelqu’un donne une nouvelle
Mais rien aucune nouvelle ni vie en moi
Seulement alcool dans mes veines et souvenir d’une femme…
Je suis parti en Allemagne et commencé à travailler là-bas
Je me disais j’oublierai plus facilement et me reprendre un peu
Jour après jour 12 heures par jour j’ai travaillé vaillamment
Emploi et travail pour oublier seulement la guerre
Les années passaient et il s’en succéda déjà 6
La guerre est terminée en Bosnie c’est déjà une vielle information
Que vais-je faire là-bas, je n’ai rien, je me suis construit une vie ici
Mais viens pour quelques jours un ami a réussi à me convaincre
Je suis arrivé en bas et tout allait pour le mieux
Tant que je n’ai pas rencontré qui ? – ben, le cousin d’Alma : Vedo
« Comment ça va Mahir ? Comment ça va Vedo ? »
Je suis justement parti pour aller chez Alma
« Mais t’as perdu la tête Vedo, pourquoi tu me tacles ?»
« Mais Alma est vivante, tu ne le sais même pas !? »
J’ai eu les jambes coupées et tous nos images sont apparues devant mes yeux
« Amène-moi Vedo je dois arriver jusqu’à elle »
« Ça ne va pas aller »
J’ai dit « Pardon ? »
Il dit « ben, Alma s’est mariée avec Kebo et elle attend un gamin avec lui
Et c’est le deuxième, l’année dernière elle a mis au monde une fille »
Il me fila le numéro de téléphone, et je l’ai appelé de suite.
J’ai dit « allo, Alma, excuse-moi, c’est la merde, je n’en savais rien non plus. »
Comme ça démarrait la conversation nous avons pleuré 2 heures exprimé notre chagrin l’un à l’autre pendant qu’on parlait ensemble. “Pardonne-moi Mahir c’était le destin
Si ça signifie quelque chose pour toi, ma fille s’appelle Mahira.
Je ne savais pas où tu étais tu ne m’as pas donné de nouvelles, je me suis mariée à Kebo
Et je l’aime maintenant vraiment craintivement, allé salut.
Salut, on se voit demain. »
Et voilà maintenant je suis là garçon tu nous en donne encore une qui arrache
Et alors j’ai dit « Et donc que vas-tu faire tu vas aller la retrouver demain ? »
« Reste assis Edo on boira jusqu’au matin » une larme acide tomba
Il se leva et dit « Excusez-moi Messieurs, maintenant je vais aller pisser »
On a entendu un coup et tout le monde commençait à crier
Je suis sorti de suite pour voir ce que c’est
Mercedes en sang, pistolet - et Mahir s’est est tué… …il s’est tué le mec et il était jeune… 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

traductions des paroles

Les meilleures chansons du monde